Zouerate : mission du Haut Conseil de la Jeunesse, sensibilisation mi-figue, mi-raisin, des couacs lors d’une rencontre.

Une mission du Haut Conseil de la Jeunesse composée de Diakité Cheikh SECK et de Rajel  Oumar Boîlil,  membres du bureau exécutif  a séjourné les 28 et 29 décembre courant à Zouerate dans le cadre  de la sensibilisation  sur le processus de candidature des membres de l’assemblée générale du dit Conseil.

Lors d’une rencontre, le jeudi 29 décembre courant au club Rhein, présidée par le wali du tirs zemmour, de nombreux flops ont été remarqués.

En effet,  des jeunes n’ont pas manqué de  critiquer l’opacité qui a entouré la sensibilisation sur le processus de candidature et le mécanisme de sélection des membres de l’assemblée générale du conseil.

« La sensibilisation a beaucoup fait défaut,  pourtant les canaux ne manquent pas, les associations de jeunes et les ONGs sont légion ici,  on pouvait passer par ces créneaux, en plus,  la mission est venue à 48 heures de la clôture du dépôt des candidatures », s’interroge un jeune.

Et pourtant, le wali, M. Isselmou ould SIDI , a, dans son allocution, salué le dynamisme, la créativité de la jeunesse de la wilaya, ses bons rapports avec les autorités administratives.

Autres flops lors de la rencontre  avec les jeunes la non traduction du message des missionnaires dans les langues nationales. « Je pense que le processus est déjà vicié au Tiris zemour, dès lors qu’une partie de la jeunesse ne perçoit pas clairement le message  pour pouvoir postuler aux postes de membres du Haut Conseil de la Jeunesse, les dés sont pipés », s’indigne un autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.