Zahraa« Je ne suis pas concerné par les différends qui opposent le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et le Maroc, ni par le conflit intermalien », a affirmé l’influent religieux soufiste Cheikh Mohamedou Ould Cheikh Hamahoullah.

« J’ai pris la décision d’abandonner la politique », a-t-il dit, à l’adresse de ses disciples, au cours d’’un rassemblement organisé dans la ville malienne Nioro. « J’avais décidé de soutenir Ould Abdel Aziz en 2009 » a-t-il souligné, affirmant que le Chef de l’Etat mauritanien ne s’est pas enquis de ses nouvelles, après son dernier malaise.

« Je suis entré dans la politique, sur demande de mes disciples et élèves ainsi que pour faire bénéficier la moughataa de Kobeni de projets de développement » a poursuivi le Chef spirituel.

Cheikh Hamahoullah a tenu ces propos au cours d’une marche organisée par ses disciplines à l’occasion de son retour du Royaume du Maroc, au terme d’une période de convalescence.

Traduit de l’Arabe par Cridem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.