Les cas de torture commis en Mauritanie ne se passent même pas en Israël

Atlasinfo – Le député Tawassoul, Mohamed Ghoulam a fondu en larmes en interpellant le ministre de justice sur les cas tortures commis dans les prisons mauritaniennes, affirmant qu’ils ne se passant même pas en Israël.Le député Tawassoul, Mohamed Ghoulam a interpellé le ministre de la justice Me Brahim Ould Daddah lors d’une séance question réponse organisée à l’assemblée nationale.

La cour suprême doit immédiatement libérer les otages abolitionnistes, victimes d’actes de tortures féroces, alors que le ministre de la justice avait pris l’engagement qu’aucun acte de torture ne resterait impuni sous son département.

Pour écouter l’émouvante et véridique intervention d’un élu du peuple qui a fondu en larmes en parlant des actes cruels, inhumains dégradants, la torture sur les militants d’IRA-MAURITANIE lors des arrestations arbitraires ….

 

 

 

       Avec Cridem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.