« Si vous ne votez pas pour les amendements constitutionnels, nous dissoudrons, en moins de 24h, le parlement »

Adrar Info – Le président du parti au pouvoir Sidi Mohamed Ould Maham a tenu une réunion vendredi, avec les députés de son parti, à laquelle ont assisté 36 députés pendant que 40 s’en sont absentés.

Au cours de cette réunion Ould Maham a demandé aux députés de voter les amendements constitutionnels en cours de traitement au niveau du parlement, les avertissant en même temps que le Président sera obligé de dissoudre l’Assemblée nationale en moins de 24 heures, en cas de refus des représentants d’approuver les modifications proposées.

Les interventions des députés se sont focalisées sur l’importance de voter positivement le projet d’amendements. Mais le député de Aioun, Sidi Aly Ould Sid Elemine a fait remarquer que le langage de la menace est inacceptable appelant à un style différent de cette méthode, bien qu’il s’est dit convaincu de la nécessité d’adopter l’amendement.

Le remarquable, lors de cette réunion de vendredi est, son boycott par 40 députés du parti au pouvoir pourtant tous dans la capitale Nouakchott, et ont reçu la convocation pour cette réunion au bon moment.

Réunion qui a été retardée de 3 heures. Prévue à 17h, elle n’a commencé qu’à 20 H heures pour s’achever vers 23 H de nuit.

Source : http://essevir.mr/node/4599        VIA  Cridem