Niabina/ le hakem autorise une construction sur l’espace public du lycée

Les habitants de la localité de Niabina/ Brakna ont adressé au Hakem de M’bagne une lettre dans laquelle ils protestent contre l’occupation irrégulière de l’espace public de leur  lycée, apprend-on de source locale.

En effet, le nommé El Hadj Hamady Sidi BA, ressortissant du village,  a commencé à faire des constructions dans le terrain dudit lycée, ajoute la source.

Le mis en cause ne détient aucun permis car la zone n’est pas lotie et aurait acheté la parcelle de terre avec un garde en retraite à M’Bagne, indique la source précitée.

Le terrain de l’établissement, comme le plan de la situation l’indique, mesure 300 m de chaque coté.

Une distance de sécurité de 40m faisant partie de la longueur de 300 m de coté sépare le tronçon Boghé-Kaèdi de l’emplacement du lycée actuel et ce pour éviter les bruits des véhicules.

Plusieurs tentatives d’occupation de cet espace ont été vaines.

Plusieurs correspondances avaient été adressées aux autorités compétentes  attirant leur attention sur la situation.

Ainsi, par lettre no 02 du 2 février 2013 adressée au Hakem de M’bagne le  maire de Niabina avait attiré l’attention de l’autorité administrative à l’époque, sur  l’occupation irrégulière du terrain du collège ou lycée actuel par les habitants et de les faire partir des lieux.

Le hakem de l’époque par lettre no 22 du 19 février 2013 avait adressé au commandant de brigade de gendarmerie pour faire respecter les limites du terrain du lycée par les habitants de Niabina.

Le commandant de brigade de la gendarmerie avait fini par  déloger tous les occupants illégaux de l’espace public  de l’établissement.

Cette fois-ci, le bureau des parents d’élèves de l’établissement demande purement et simplement que le « squatteur » soit délogé des lieux.