Zouerate/ Education : deux directeurs d’écoles privées portent plainte contre des professeurs et brandissent la carte raciale.

Deux chefs d’établissements d’enseignement privé ont porté plainte contre des professeurs auprès des autorités pédagogiques, a-t-on appris de source sûre.

Ce coup de colère intervient après le mouvement d’arrêt des cours qui a secoué les écoles privées pendant presque une semaine.

Cette grève a pris fin ce lundi 11 décembre 2017 après d’âpres négociations entre les deux parties, négociations qui auraient tourné en défaveur des enseignants dont une partie n’a pas approuvé l’accord final, explique la même source.

A signaler qu’au cours de ces journées de grève, les responsables des établissements privés avaient refusé à leurs collègues de faire leurs cours de rattrapage dans leurs locaux.  Ces cours sont payés à hauteur de 15% par élève. Des professeurs n’ont pas hésité de les faire dans leurs domiciles.

CE QUI a provoqué le courroux de deux directeurs d’écoles privées ( des professeurs en service)  qui n’ont pas hésité sans changer  un iota à porter l’affaire devant les autorités pédagogiques et la police. Ils arguent du fait que ces enseignants font des cours dans des lieux non autorisés, précise la source précitée.

D’autre part, un de ces directeurs d’école (professeur de son état) a brandi la carte de la race pour diviser le groupe des grévistes, parlant d’un mouvement mené par une seule race, rapporte une source.