Le Sénégal attend 30 milliards USD de deux gisements d’hydrocarbures

APA

Le Sénégal va gagner plus de 30 milliards de dollars US grâce à l’exploitation du champ pétrolier SNE-1 et de celui du gisement de gaz Grand Tortue, a déclaré mardi à Dakar, Mamadou Faye, directeur général de la société des Pétroles du Sénégal (PETROSEN).

S’exprimant à l’occasion de la concertation nationale sur la réparation des revenus pétroliers et gaziers et sur le contenu local, Mamadou Faye a expliqué que l’exploitation des deux gisements va apporter des revenus totaux de plus de 150 milliards et des dépenses de prés de 60 milliards $US.

 

Poursuivant, il a informé que la part de l’État du Sénégal (y compris PETROSEN) représente 52 à 66% des profits, pendant une trentaine d’années.

 

Le champ pétrolier SNE -1 avec des réserves estimées entre 346 et 998 millions de barils de pétrole à été découvert en 2014 aux larges de Dakar dans le bloc de Sangomar Profond.

 

Son exploitation va nécessiter un investissement global de 5,83 milliards de $ US pour une mise en oeuvre en trois phases.

 

Le développement de Grand Tortue situé à cheval sur la frontière entre le Sénégal et la Mauritanie va nécessiter 16,289 milliards de $US. Ses réserves sont estimées à 560 milliards de m3.

 

Présidant la concertation nationale sur le pétrole et le gaz, le président Macky Sall a plaidé pour « une gestion judicieuse de leurs revenus ».

 

La rencontre réunit divers acteurs du secteur privé, des entreprises, des syndicats, des chefs religieux et coutumiers, de la société civile, entre autres.