Zouerate/second tour Elections 2018, le parti APP faiseur de rois, quelle formation soutiendra-t-il ?

A l’issue du scrutin du 1er septembre courant, un second tour  est attendu entre le parti au pouvoir UPR (Union pour la République) et la coalition AJD/MR- Tawassoul pour les élections municipale, régionale et législative.

L’APP du président Messaoud Belkheir arrivée en troisième position des suffrages exprimés  arbitrera cette partie à couteux tirés entre trois formations bien implantées au Tiris zemmour.

Mais la grande question qui taraude tous les esprits est de savoir de quel  côté va balancer le cœur de l’APP ? Soutiendra-t-elle l’opposition démocratique ou bien se rangera-t-elle du côté du parti au pouvoir comme en 2013 lors du deuxième tour des municipales, tout comme Tawassoul à l’époque ?

Même si d’aucuns diront que les circonstances n’étaient pas les mêmes, en 2013 le deuxième tour était entre l’UPR et sa progéniture le Sursaut de la jeunesse.

A cette période tout le monde avait soupçonné des dessous de table entre les deux parties. Lors de cette époque,  tout de suite après l’élection, le coordinateur régional de l’APP (BTS à l’établissement Snim de Zouerate) avait trouvé une promotion et était  muté à Nouadhibou. Pour devenir après chef du projet de réhabilitation de deux  groupes électrogènes de la centrale thermique de Guelb endommagés par un grave incendie en  novembre 2016.

Actuellement, il a la catégorie  (C3) et le rang de chef de division. D’ailleurs, d’aucuns parlent de promesse électorale au poste clé de Département des Moyens Généraux(DMG) à Zouerate.

Des acteurs politiques  locaux se demandent si la chasse aux promotions aura raison du real politique du côté de la formation du leader national  Messaoud Belkheir d’autant plus que tout le monde a dans l’esprit les déclarations de ce fantassin  lors de la campagne électorale  pour un vote massif en faveur de l’opposition  en vue de barrer la route à un éventuel troisième mandat du président de la République Mohamed ould Abdelaziz.