Sénégal: turbulences au PDS après l’annonce de la candidature de Madické Niang

Afriactuel – L’ancien ministre Madické Niang a annoncé mercredi se présenter à l’élection présidentielle du 24 février. Une candidature alternative à celle de Karim Wade, compromise car ce dernier est exclu des listes électorales. La démarche a été jugée dissidente dans un communiqué de l’ancien président et secrétaire général du PDS Abdoulaye Wade.

Karim Wade ou rien. C’est la ligne officielle du Parti démocratique sénégalais (PDS), dictée par Abdoulaye Wade. Pour lui, la candidature de Madické Niang est solitaire, téléguidée par le président sortant Macky Sall. Depuis la publication du texte, les membres du PDS ne s’expriment plus publiquement.

Le silence s’installe aussi entre les deux camps. Seuls cinq médiateurs, des députés, parviennent encore à établir une communication entre les partisans de Karim Wade et Madické Niang. Certains cadres du parti n’hésitent pas à jeter le discrédit sur la démarche du nouveau candidat. Beaucoup rappellent que seul Karim Wade a été désigné par le congrès du parti. Il s’agit d’une aventure personnelle, contre-productive, formée sous la pression de Macky Sall.

Face à ces attaques, Madické Niang reste pour l’instant silencieux. Seul son entourage rejette en bloc de telles accusations. « Il n’y a aucune pression de qui que ce soit », confie un proche. La seule pression, c’est celle des Sénégalais qui veulent que le PDS réussisse. Manière de dire que la candidature de Karim Wade a peu de chances d’aboutir, à moins de cinq mois de l’élection.

Le porte-parole de Macky Sall, de son côté, a fait savoir que cette candidature n’avait rien à voir avec le président.

Rfi