Mauritanie : les écoles privées suspendent leur mouvement de grève et lancent des pourparlers avec les autorités

  Sahara Médias – Le Syndicat national des des acteurs de l’enseignement privé en Mauritanie ont annoncé la suspension de leur mouvement de grève observé depuis jeudi dernier, suite à l’intervention de Mme la ministre de l’éducation nationale et son engagement d’enlever les cadenas mis sur les établissements fermés à cause d’impôts impayés. 

La Direction Générale des Impôts (DGI), avait annoncé vendredi 25 janvier courant la fermeture de neuf écoles ; qui ont continué, selon un communiqué diffusé pour la circonstance, de refuser de s’acquitter des impôts après 10 avertissements et plusieurs délais de grâce. 

Le syndicat envisage par ailleurs négocier avec les autorités afin de trouver une issue à cette crise, promettant de compenser ultérieurement aux élèves le temps pris par le mouvement de grève. 

Les écoles privées avaient décidé d’entrer en grève pour les trois jours du jeudi, vendredi et samedi correspondant respectivement au 24, 25 et 26 janvier courant, avant d’annoncer vendredi l’arrêt du débrayage. 

Traduit de l’Arabe par Cridem