Si Ghazouani arrive à s’affranchir de l’ombre d’Aziz, dit Mohamed Moctar Chinguitty…

Alakhbar – Le ministre de la Défense nationale, Mohamed Ould El Ghazouani, peut constituer un sérieux début de passage vers l’Etat constitutionnel, s’il arrive à s’affranchir de l’ombre d’Aziz, à se soucier du consensus politique et à prendre conscience de la nécessité d’un changement, a tweeté sur sa page facebook, l’ écrivain et chercheur mauritanien Dr Mohamed Moctar Chinguitty
“La Mauritanie semble avoir commencé son passage du despotisme militaire vers la démocratie militaire”, a-t-il posté.

« Tous les indicateurs attestent l’abandon de Ould Abdel Aziz du pouvoir, malgré son souci à s’y maintenir et que le prochain Président sera le Général de division Mohamed Ghazouani », a-t-il publié.

Ce choix se trouve renforcé par la faiblesse de l’opposition civile à l’heure actuelle et par la dispersion de ses rangs, a-t-il ajouté. 

“Dans tous les cas, le simple fait qu’Aziz soit contraint de partir contré son gré et qu’il soit incapable de modifier la Constitution pour prolonger sa direction du pays, constituent un important acquis pour le développement politique en Mauritanie et pour son rapprochement de la transition vers le pouvoir civil constitutionnel”, a-t-il tweeté.

Traduit de l’Arabe par Cridem