Mauritanie : Débrayage de deux heures dans les établissements secondaires

Afriactuel- Le SNES (syndicat national de l’enseignement secondaire) a lancé un mot d’ordre de débrayage dans tous les établissements de l’enseignement secondaires sur l’étendue du territoire mauritanien,  ce lundi 18 février 2019 de 10 heures à midi.

Selon une source de ce syndicat, au niveau du Lycée El Mina 2 de Nouakchott, seules deux classes sur 19 ont fait cours pendant la durée du débrayage, au lycée de Chinguitty, de Nimlane et Waly à l’intérieur du pays,  le débrayage a été suivi à 100%. Et toujours selon le SNES, au Lycée de Lixeiba, 50% des enseignants ont débrayé.

La plateforme revendicative du SNES, objet de cette greve, comprend les points suivants 

1. Augmentation substantielle des salaires ;

2. Libération des avancements et paiement intégral de leurs arriérés ;

3. Promulgation et mise en œuvre du statut de l’enseignement secondaire convenu entre les syndicats et le ministère ;

4. Intégration des enseignants contractuels dans la fonction publique et leur formation ;

5. Renforcement des infrastructures scolaires et fourniture d’outils pédagogiques ;

6. Réduction du nombre d’élèves par classe à 30 au maximum ;

7. Respect des critères d’affectation et de promotion en concertation avec les syndicats ;

8. Augmentation de la prime d’éloignement et sa généralisation ;

9. Augmentation de la prime d’équipement et son payement au début de chaque année scolaire ;

10. Un costume uniforme pour tous les élèves ;

11. Formation continue et amélioration de la formation initiale ;

12. Octroi d’un terrain pour chaque professeur là où il voudrait s’installer ;

13. Augmentation des allocations familiales pour contribuer efficacement à l’éducation des enfants.