Zouerate/SNIM : Commémoration de la fête du travail sur fond de menace de grève.

La fête internationale des travailleurs a été célébrée ce mercredi 1er mai 2019 dans la cité minière dans une ambiance particulière.

En effet, depuis quelques jours, les employés de la Snim brandissaient la menace de débrayage faute de dialogue constructif avec leur direction.

Donc, Ils ont  observé  un arrêt total de travail ce 1er mai 2019 à partir de 00 :00 h à Nouadhibou et dans les sites d’exploitation à Zouerate.

Ce matin les travailleurs ont battu le macadam avec comme point de départ le terrain des M4 empruntant la grande artère de la ville pour joindre la tribune officielle, scandant des slogans « négatif ADG ».

A la tribune, les employés, ont encore une fois, rappelé leur plateforme de revendications qui n’avait pas de suite malgré plusieurs rencontres avec le Directeur des Ressources Humaines.

Les délégués des travailleurs  déposeront demain une lettre de préavis de grève à la direction de la Snim.

Après 10 (dix) jours sans réponse positive, les travailleurs feront recours à un débrayage  de 03 (trois) jours avant de déclencher une grève générale le 4em jour sur tous les sites de la SNIM PG9, T6, T4,TO14, Guelb, M’Haodatt … et à Nouadhibou.

A noter que pour pallier à l’impact de l’arrêt du travail de ce 1er mai, la direction  a promis d’accorder 12 heures fixes pour tout travailleur  qui acceptera de monter.

Les activités et opérations étaient bloquées à Nouadhibou et sur les sites de ZOUERATE, renseigne des sources ouvrières.

A rappeler que la Direction de la société avait pris des initiatives pour faire échouer l’arrêt ou du moins réduire ses effets sur la production.