Le candidat Biram Dah Abeid lance sa campagne électorale à partir du Ksar

Le candidat Biram Dah Abeid à la Présidentielle de 2019 dont le premier tour est prévu le 22 juin, a lancé sa campagne électorale vendredi à 0 heure à partir de la moughataa du Ksar (wilaya de Nouakchott Ouest).

Le candidat a vivement critiqué, dans un mot pour la circonstance, lors d’un meeting organisé pour l’occasion, les politiques économiques et sociales qui ont marqué la période écoulée estimant qu’elle a été caractérisée par la discrimination, la mauvaise gestion financière et administrative, ce qui a conduit à entraver le processus de développement du pays.

« Le peuple mauritanien en a assez des régimes tyranniques qui n’ont cessé de faire obstacle aux libertés, de terroriser les populations, de piller leurs richesses et de semer la discorde dans leurs rangs. Il est temps de mettre fin à ces régimes et de les remplacer par un régime qui apporte le progrès, le bonheur et la prospérité et qui œuvre à consolider la cohésion sociale et à ancrer l’unité nationale entre les différentes franges du peuple sans discrimination ni exclusion, ce qui va se réaliser avec votre choix, vous citoyens de votre candidat Biram Dah Abeid le 22 juin dès le premier tour. »

Il a ajouté qu’il avait souffert de l’injustice dans son parcours militant ‘’pour libérer les masses paisibles, soumises de l’oppression, de l’injustice et de l’esclavagisme’’.

Le candidat a rappelé que pour réaliser cet objectif, il a été incarcéré pendant de longues périodes et passé de longs moments dans les tribunaux, bien qu’aucune preuve n’ait été trouvée contre lui, en dépit de l’allégeance des magistrats au pouvoir en place.

M. Biram Dah Abeid a souligné que sa candidature à la magistrature suprême du pays est motivée par son désir de servir sa patrie et de la placer dans le concert des nations avancées, relevant qu’il dispose de la compétence et de la sagesse pour y parvenir.

Il a ensuite passé en revue le staff de sa campagne, notant qu’il a choisi des géants capables d’opérer le changement dans le pays et le libérer de l’esclavage, de l’exclusion et de l’injustice.

Le candidat a enfin exhorté ses sympathisants à voter massivement le jour du scrutin.

AMI