Le candidat Ghazouani promet d’amener l’eau du fleuve à Aleg

Le candidat aux élections présidentielles en Mauritanie, Mohamed O. Ghazouani a promis samedi de drainer les eaux du fleuve jusqu’à la ville d’Aleg à travers le creusage d’un canal, un projet qui servira sans aucun doute cette ville a dit le candidat.

Autres promesses faites par le candidat lors de son meeting électoral à Aleg, l’aménagement du lac de la capitale régionale, augmenter les surfaces cultivables, produire sur place les aliments de bétail, augmenter l’appui consenti aux éleveurs et la construction des barrages dans les zones agro-pastorales.

Il s’est également engagé à mettre en place une réforme radicale du système éducatif dans le pays, à même de restituer à l’école son rôle de creuset des valeurs républicaines et d’appui à l’unité nationale.

Cette réforme se basera a-t-il dit sur l’élève lui-même mais s’est déclaré aussi disposé à former et encourager les enseignants en instaurant le principe de la sanction et de la récompense.

Lors de son meeting le candidat a longuement évoqué les différents axes de son programme électoral, précisant qu’il profitera des avantages qu’offre l’économie du pays pour le développer dans les différents domaines.

Il s’est également engagé à consolider l’unité nationale en réduisant les écarts entre les citoyens.

saharamedias