Mobiles de la grève observée par les détenus de la prison de Bir Moghrein

Les détenus de la prison de Bir Moghrein, relevant de la wilaya de Tiris Zemmour, ont  effectivement observé, depuis le vendredi 2 aout dernier, une grève généralisée, rapportent des sources.

Ledit mouvement intervient en protestation contre ce que les prisonniers ont appelé « des mesures arbitraires et illégales exercées sur eux par le régisseur », dont l’implantation d’un bruiteur dans les passages ; d’où les risques de cancer élevés auxquels s’exposent les bagnards, indique-t-on.

La grève viserait par ailleurs, selon les mêmes sources, à attiré l’attention des autorités sur les difficultés rencontrées par les détenus, composés entre autres de  cadres du ministère des Finances, d’officiers de l’armée et de citoyens.

Les prisonniers se plaignent par ailleurs d’autres problèmes dont la mauvaise alimentation, l’absence de médicaments pour les maladies aigues dont souffrent certains comme le diabète, l’hépatite, les diarrhées et l’insuffisance rénale en plus du manque d’eau potable.

http://essahraa.net/node/9905